KISSIN' DYNAMITE
Plus d'infos sur KISSIN' DYNAMITE
Hard Rock
Chroniques

Generation Goodbye - Dynamite Nights
United Rock Nations

KISSIN' DYNAMITE

«''Generation Goodbye - Dynamite Nights'', un album live qui donne relief et puissance aux morceaux de Kissin' Dynamite»

25 titres
Hard Rock
Durée: 153 mn
Sortie le 14/07/2017
267 vues
On retrouve Kissin' Dynamite pour la sortie de leur sixième album, qui est en fait un double live offrant un large panorama de leur carrière, entre titres iconiques et chansons disons plus discrètes. Le groupe allemand sait comment faire plaisir à ses fans puisque c'est leur concert à Stuttgart, la ville d'où ils viennent, qui a été choisi pour cet album live. Dans un tel lieu, l'adhésion du public coulait de source au point de donner de grands moments de communion avec les musiciens.

« Generation Goodbye » ouvre le bal avec brio, nous rappelant à quel point Kissin' Dynamite sait créer des hymnes énergiques et entraînants qu'on meurt d'envie de reprendre en choeur ! Les titres se succèdent, tous plus célèbres les uns que les autres avec par exemple « Money, Sex and Power » ou « DNA ». Le public ne se voit pas accorder une minute de pause puisque les membres du groupe semblent toujours prêts à nourrir leur énergie. « Highlight Zone » puis « Running Free » sont dans la même veine et on imagine parfaitement la joie sur le visage des spectateurs devant un tel show !

Mais le groupe sait gérer sa setlist et « If Clocks Were Running Backward » offre l'occasion de se reposer quelques temps. Ce même procédé de coupure sera repris avec le titre « Out In The Rain » en acoustique un peu plus tard, puis « Against The World », issu, pour notre plus grand bonheur, du premier album des Allemands, qui n'hésite pas à piocher dans toute leur discographie.

Les respirations seront malgré tout assez rares puisque Kissin Dynamite repart à l'assaut avec « She's A Killer », une vraie machine à danser. Suivent « She Came She Saw » et la merveilleuse « Somebody To Hate », deux chansons tirées du dernier album du groupe, « Generation Goodbye ». Comme on vous l'a dit, les titres plus anciens sont également au rendez-vous puisque « Supersonic Killer » et « Steel Of Swabia » ne tardent pas à retentir.

On finit en beauté avec les morceaux « Sex Is War », « Six Feet Under » et « I Will Be King », un moment parfait pour se laisser aller à quelques mouvements de tête. Puis il est temps de quitter l'album « Money, Sex and Power » pour revenir au dernier album dont sont issus les derniers titres, à savoir « Hashtag Your Life », « Flying Colours ». Et l'album live s'achève finalement sur « Ticket To Paradise ».

Ce live est un super moyen de découvrir ce dont est capable Kissin' Dynamite, c'est-à-dire une force incroyable et une réelle envie de s'amuser. La version live donne un vrai relief aux morceaux et à l'atmosphère de camaraderie que le groupe parvient à créer.