EKTOMORF
Plus d'infos sur EKTOMORF
Thrash Métal
Chroniques

Fury
Enora
Journaliste

EKTOMORF

«« Fury », une vraie bombe de puissance, de maîtrise et de brutalité»

10 titres
Thrash Métal
Durée: 33 mn
Sortie le 16/02/2018
3764 vues
A mon sens, Ektomorf est tout simplement le plus grand groupe hongrois de Metal, et un des meilleurs groupes au monde dans leur genre ; mais pour donner quelques précisions à ceux qui ne les connaissent pas, je vous dirais que le groupe est né en 1994 sous l'impulsion de Zoltan Farkas, chanteur et guitariste. Après cinq ans chez Nuclear Blast, de 2003 à 2008, le groupe rejoint AFM Records chez qui ils sortent aujourd'hui leur dernier album : « Fury » !

Le démarrage se fait sur les chapeaux de roue avec le titre « The Prophet of Doom », qui a d'ailleurs bénéficié d'un clip qui laissait présager un excellent album. Et la satisfaction est au rendez-vous, comme souvent avec Ektomorf qui nous balance une ligne de basse très lourde, une batterie rapide et des riffs puissants. Le tout s'accompagne de la voix de Zoltan qui a depuis longtemps fait ses preuves comme frontman charismatique du groupe ! Le petit break de mi-chanson vous fera sans doute frémir de plaisir (et headbanguer, soyons honnête). « AK47 » n'aurait pas pu porter un meilleur titre tant c'est une rafale de riffs et de rythmiques qu'on reçoit en pleine tête. Cette fois-ci, et c'est appréciable, le scream prend un peu plus le temps de se poser, la diction gagne en précision et en force, sans pour autant renoncer à quelques petits moments plus chaotiques où on se retrouve littéralement plongé dans la tourmente. Le groupe continue ce mouvement de ralentissement avec « Fury » qui ressemble un peu plus aux vieux morceaux du groupe. Le refrain est répété comme une litanie « Fury… Fury is my name. » ce qui rappelle également les albums précédents d'Ektomorf, et on ne va pas s'en plaindre tant la carrière du groupe a été riche en belles productions. La puissance d'antan est remise au goût du jour par une ligne rythmique bien sentie qui répond sans peine aux guitares lancinantes.

« Bullet In Your Head » est dans la même lignée que le morceau précédent puisque le groupe remobilise tout ce qu'on aime dans le Groove/Thrash d'Ektomorf. Quelques passages de guitares viennent marquer des ruptures dans l'ensemble hypnotisant qui se construit autour de la rythmique. En passant, le son de batterie peut surprendre mais, personnellement, je suis fan. Ce morceau fait parti des petites pépites pas forcément ultra-violentes mais tellement entraînantes qu'on ne saurait y résister. On trouve quelque chose de plus groovy et rond sur « Faith And Strength » dans le sens où une plus grande place est accordée à la basse, ce qui permet d'assurer une bonne ligne rythmique et libère la guitare pour quelques folies qui viennent apporter ce que je qualifierais presque de touches de légèreté au titre. Avec « Infernal Warfare », le groupe nous propose une chanson plus galopante que les précédentes mais les jeux autour de la rythmique dont vous pourrez profiter tout au long du morceau apportent un vrai plus auquel on ne s'attend pas forcément au début qui peut sembler plat. Ektomorf s'amuse de cette apparente simplicité pour finalement nous prouver que rien n'est acquis et qu'un groupe qui n'est pas connu pour ses capacités virtuoses peut quand même largement se permettre d'autres sortes de loisirs avec une batterie et une basse toujours parfaitement en place.

Quel plaisir de retrouver un morceau définitivement sombre avec « Tears Of Christ » ! Ce n'est pas nécessairement ce pour quoi Ektomord est le plus célèbre mais les quelques titres franchement dark qu'ils proposent sont toujours une réussite et permettent de découvrir une autre facette du groupe que je ne saurais que trop vous recommander ! On frôlerait presque le Nu Metal/Metalcore avec « Blood For Blood » dont la ligne rythmique sautillante vous donnera une furieuse envie de bouger la tête, voire tout le corps si on se laisse totalement porter par ce très bon titre. Je suis franchement bluffée par la qualité et l'énergie qui se dégagent de cette chanson. « If You're Willing To Die » est plus mélodique que les chansons du reste de l'album, ce qui n'empêche pas Ektomorf d'y conserver une bonne dose de violence et d'agressivité pures et nourrie par la guitare comme par le scream, à la fois puissant et très contrôlé, évoquant presque un murmure. Quelle claque on se prend avec « Skin Them Alive » ! La brutalité atteint son summum dès les premières secondes de cette chanson totalement destructrice. Tous les instruments se répondent et se soutiennent dans un monstrueux chaos musical qui trouve son apogée à travers la voix du chanteur, totalement absorbé dans sa performance.

« Fury » s'annonce comme une vraie bombe dans l'univers du Metal. Ektomorf réussit le pari de nous surprendre en retrouvant l'esprit de leurs premiers albums tout en apportant sans cesse des touches plus modernes. La puissance est sans nul doute le maître-mot de cette nouvelle création qu'on ne se lasse pas d'écouter et de réécouter.