Fugue
Herger
Journaliste

MOONREICH

«Dernier album en date, ''Fugue'' est une oeuvre noire et malsaine qui en fait un des albums les plus intéressants de cette année.»

7 titres
Black Metal
Durée: 53 mn
Sortie le 15/06/2018
1236 vues
Cela faisait trois ans que l'on attendait des nouvelles de Moonreich et les voilà enfin puisque leur fidèle label Les Acteurs De L'Ombre sort le 15 juin 2018 la nouvelle offrande au Malin qu'ils ont nommé ''Fugue''.
Moonreich est le projet de Weddir depuis 2008. Le groupe s'est formé sur Paris. Weddir est un acteur de la scène francilienne et il est secondé par des musiciens de cette scène.
Le groupe prolonge son oeuvre malfaisante avec un album dans la continuité de sa discographie.

Weddir a toujours composé des morceaux noirs et haineux ... Eh bien il continue dans cette direction.
L'ambiance dégagée par les titres est morbide et malsaine, due à des lignes de grattes inspirées qu'elles soient typiquement Black Metal avec des riffs rageurs ou dans un registre plus ''Post Black'' avec des riffs plus lourds, des lignes plus mélodiques ou encore des mid tempo proches du Sludge ou encore des accords dissonants très inspirés.
Les hurlements de Weddir sont bons, haineux dans un registre grave et éructé qui apporte beaucoup à l'ambiance sombre dégagée par les sept titres de ce ''Fugue''.

Je vais citer quelques morceaux qui vont illustrer la qualité de ce ''Fugue'''. Je commence par la composition qui introduit l'album,''Fugue, Pt. 1: Every Time She Passes Away'' qui mélange intelligemment passages brutaux et rapides à d'autres plus lourds, mélangés à des vocaux haineux. En fin de titre, arrivent de courts passages en arpèges qui se rapprochent du post-rock.
''Fugue, Pt. 2: Every Time the Earth Slips Away'' est joué dans une optique plus Post Black avec ses accords dissonants sur fond de rythmiques mid tempo créant une ambiance suffocante et lourde, qui se prolonge sur des riffs plus rapides et haineux.
''Heart Symbolism'' est un peu différent des autres titres dans le sens où l'on y trouve toujours ce côté vicié mais aussi des riffs groovy.
''The Things Behind The Moon'' qui clôt de belle manière l'album et peut servir de maître étalon à l'album car il définit très bien l'essence malfaisante de la musique de Moonreich.

Dernier album en date, ''Fugue'' est une oeuvre noire et malsaine qui en fait un des albums les plus intéressants de cette année.

MOONREICH
Plus d'infos sur MOONREICH
Black Metal
Chroniques