LUNATIC SOUL
Plus d'infos sur LUNATIC SOUL
Rock Progressif

Fractured
Herger
Journaliste

LUNATIC SOUL

«Duda sort de son univers progressif pour réaliser un album personnel aux accents de musique ambiante !»

7 titres
Rock Progressif
Durée: 55 mn
Sortie le 06/10/2017
2386 vues
Lunatic Soul, c'est le projet de Mariuzs Duda, connu pour être chanteur, multi-instrumentiste et leader du groupe progressif Riverside qui commence à se faire un nom dans l'univers du Rock sophistiqué. Ici, même si on reste dans une musique recherchée, on est bien loin du Rock progressif typique que Riverside propose habituellement. La musique tend plutôt vers quelque chose de plus atmosphérique.

''Fractured'' est le troisième effort en solo de Duda. Cet album a été une sorte de catharsis pour Mariusz Duda après les décès de son père et du guitariste de Riverside. Tout cela se ressent au fil des morceaux. Lors des sessions studio, Lunatic Soul a été épaulé par le Synphonietta Consenus Orchestra et le saxophoniste Marcin Odyniec .

La première référence que l'on ressent est celle du Trip-Pop. Duda cite les britanniques et maîtres du style, Massive Attack. C'est au niveau des rythmiques que cette référence est flagrante. Il cite aussi comme influences Depeche Mode, Gabriel et David Sylvan. Et c'est vrai que tout cela est bien présent comme on peut l'entendre sur ''Fractured''.

Duda a écrit avec beaucoup d'émotion, en utilisant des guitares acoustiques, des orchestrations de cordes et des lignes de saxophone en mode ''jazzy''. Justement il nomme sa musique de ''transe mélancolique'', ce qui décrit très bien l'univers de Lunatic Soul. Aucune violence n'est visible dans cette album comme on peut l' entendre sur ''Anymore'', un exemple qui témoigne de l'univers délicat de Lunatic Soul.

Le mariage entre la voix et la musique est superbe. Son chant me rappelle tellement celle de Akerfeld d'Opeth. Son timbre tout en douceur convient à la musique si calme et personnelle. Prenez le temps d'écouter les titres ''Blood On The Eyes'' ou ''Moving On''.

''A Thousand Shards Of Heaven'' et ''Battlefield'' sont incontestablement les titres les plus longs de l'opus mais aussi les plus intéressants. En effet, ils se rapprochent du Rock Progressif. ''A Thousand Shards Of Heaven'' démarre sur une ballade mêlant guitares acoustiques et orchestrations à cordes. On rajoute à cela la voix douce de Mariusz, des rythmiques ''Trip Pop''et des lignes de saxo jazzy. Le morceau se finit sur une note électrique en free jazz.
Quant à ''Battlefield'', il est moins long que son prédécesseur. L'intro électro lorgne vers une ambiance ''New Wave''. Le morceau continue sur une ligne de guitare toujours dans le même registre que précédemment où Maruisz lâche un très beau solo.

Duda sort de son univers véritablement prog pour réaliser un album personnel aux accents proche de la musique ambiante.