YUGAL
Plus d'infos sur YUGAL
Thrash/Groove Metal

Enter the Madness
United Rock Nations

YUGAL

5 titres
Thrash/Groove Metal
Durée: 30 mn
Sortie le 22/04/2014
1267 vues
Yugal est un groupe breton qui mélange des influences orientales avec du thrash/groove métal. Formés en 2010 , ces passionés de moshpits en sont à leur deuxième coup d'essai avec « Enter the madness ». Leur style est Sepulturesque, mais attention du Sepultura old school. Remplacez les éléments tribals brésiliens de « Roots... » ou ceux de « Chaos A.D » par des éléments orientaux très bien assimilés, et vous aurez une idée.

« Mindless Fool », le premier track nous met directement dans le bain: belle et courte intro accoustique flamenco, réminiscence d'Al Di Méola qui vient se fracasser sur un mur de distortion vraiment groovy. Très catchy à la Soulfly, on accroche à la première écoute.

« Free jail », le deuxième, illustre parfaitement la fusion exercée en incorporant de l'oud à l'intérieur de la compo. Très bon refrain, très entrainant, tout comme « Enter the madness », le titre phare. Morceau qui décoiffe sérieusement, auquel il est impossible de résister a l'appel du chorus. Intro sombre pour l'avant dernier titre, mais pas pour longtemps car leurs riffs calibrés pour faire saigner ne tarde pas a pointer le bout de leur ondes. « Psychotic » s'averera tout aussi éfficace que les premiers. Avec un chant oscillant entre celui de Cavalera et celui d'Anselmo, Guillaume est parfait en maître de cérémonie.

L'E.P ferme la marche (enfin presque) avec « Fearless pride », dans la plus grande tradition du Métal à la Yugal avec un « je ne sais quoi » de « Biohazard ». Comme au bon vieux temps ! Un morceau caché nous attends: un instrumental bluesy et country. Haa !!! Cela nous a fait plaisir !!! Harmonica, Bottleneck et clichés du Sudaméricain sont là pour un rendez-vous bien loin de leurs prouesses orientales.

Pour conclure, « Enter the madness » incorpore plus finement les gammes et influences orientales qui font leur trademark que sur le premier E.P. Le sujet est parfaitement maîtrisé, leur musique respire tout en restant furieusement puissante et entraînante. Un très bon E.P.