ALTARAGE
Plus d'infos sur ALTARAGE
Death Metal

Endinghent
Shades Of God
Journaliste

ALTARAGE

«Puissante, ténébreuse et extrêmement bien construite, 'Endinghent' est l'oeuvre singulière d'un groupe qui l'est tout autant. Altarage pourrait bien être au début d'une longue et belle carrière»

8 titres
Death Metal
Durée: 37 mn
Sortie le 13/10/2017
1306 vues

Certains groupes aiment entretenir le mystère, les Espagnols d'Altarage sont clairement de ce ceux-là. Nous ne savons que peu de choses sur eux, hormis l'essentiel : ils viennent de Bilbao, font du Death Metal et leur nouvel album, 'Endinghent', sort chez le géant Season of Mist. Avouons qu'après tout, il n'y pas besoin d'en savoir plus.

Altarage délivre un Death Metal très noir et oppressant. Si vous avez déjà jeté une oreille sur leur démo ou leur premier album, 'Nihl', vous avez pu vous en apercevoir. Si les Espagnols ont les honneurs et la confiance de Season of Mist pour 'Endinghent', ce n'est pas pour rien, Altarage a ce petit truc en plus qui fait que les compositions dégagent énormément de puissance et d'autorité, qu'un groupe a une classe naturelle. Parfois mi-tempo (''Incessant Magma''), parfois plus soutenues (''Spearheaderon'') les rythmiques jouées par Altarage ne cesse de percuter et d'appuyer là où ça fait mal. C'est un peu comme se sentir pris dans un piège pervers ou un cauchemar duquel on ne peut s'extirper. L'ambiance générale est on ne peut plus hostile, chaque titre apporte son lot d'angoisses et nous plonge un peu plus dans le chaos. A mi-chemin entre le Death de la vieille et nouvelle école, ''Cataclysmic Triada'' révèle tout le potentiel de la formation et met en exergue plus que jamais ce sentiment de mal être constant sur 'Endinghent'. Indéniablement, Altarage a un côté Black Metal comme l'ont Ulcerate et Portal, qui ne fait que renforcer l'atmosphère délétère présente d'un bout à l'autre de cet album. Bien aidée par des vocaux ultra gutturaux qui vont à merveille avec les riffs lourds et les mélodies dissonantes. Parmi les titres les plus réussis on note l'excellent ''Orb Terrax'' dans lequel quelques parties guitares proches de Meshuggah font leur apparitions, les changements de rythmes sont nombreux et violents, Altarage étale toute sa classe en l'espace de 4 minutes aussi géniales qu'anxiogènes. À l'image de son très bel artwork, 'Endinghent' est sombre, plein de mystères et laisse l'imagination de l'auditeur voguer dans un océan de désespoir.

Puissante, ténébreuse et extrêmement bien construite, 'Endinghent' est l'oeuvre singulière d'un groupe qui l'est tout autant. Altarage pourrait bien être au début d'une longue et belle carrière, c'est tout ce qu'on peut leur souhaiter.