Egocidal Path
Anibal BERITH
Journaliste

THE 3RD ATTEMPT

«Excellent album old school sachant s'inscrire dans un registre musical actuel en introduisant savamment des touches artistiques modernes»

8 titres
Black Metal
Durée: 39 mn
Sortie le 01/12/2017
7496 vues
DARK ESSENCE RECORDS
Formé par deux anciens membres de Carpathian Forest, le guitariste et bassiste BloodPervertor et Tchort, début 2014, le quartet, auquel s'ajoute Tybalt à la batterie et Ødemark au chant, ne traîne pas et enregistre son premier album immédiatement pour le dévoiler au public en septembre 2015 sous le titre ''Born in Thorns''. Le groupe revendiquant la volonté de faire plus de live qu'avec leur ancienne formation, il était nécessaire d'assumer rapidement ce choix et le succès est au rendez-vous!
Partant de ce postulat, The 3rd Attempt continue sur sa lancée et nous offre pour cette fin d'année 2017 un nouvel opus d'une quarantaine de minutes répartie sur 8 titres dans un esprit old school et black'n'roll avec une touche propre qui les différencie de Carpathian Forest et de nombreuses autres formations.

D'une moyenne de 5 minutes par chansons, ''Egocidal Path'' attaque en respectant l'esprit musical et artistique voulu par le groupe avec le très efficace ''Blood, Dope and Black N Roll'' qui, sur plus de 6 minutes, pose les jalons de l'album: riffs black'n'roll et simples, son un peu crade, mid tempo qui groove, voix nasillarde, rythme évolutif, le tout dans un esprit purement old school avec quelques touches de modernité par l'introduction d'un son légèrement vibrant et d'incantations.
Titre agréable à écouter car les norvégiens arrivent à capter l'auditeur instantanément et à l'amener à vouloir découvrir la suite de l'album avec impatience.
L'outro de ce premier titre est judicieusement bien faite, la touche épique permet la transition toute logique vers ''Into the Light'' dont les samples présents tout au long de la composition lui confère quelque chose de mystique. Le chant est moins rageur et offre quelques passages clairs que l'on retrouve plus loin sur le très agressif et efficace ''I'll do it now''.

Le combo sait se diversifier en positionnant quelques influences issues de la seconde vague du black metal sur le plus martial ''Reflections about Knives'' et son intro de plus d' une minute; le son est plus cristallin, la mélodie plus présente donnant un ensemble assez aérien en totale opposition au plus thrashy ''Egocide'' et son groove décalé malgré son intro relativement épique.

Sans transition, on se fait assommer par les trois puissants ''I'll do it now'', ''The Disciples'' et ''Black Metal Alchemist'' sur fond de blast beats dévastateurs et de riffs assassins sublimés par le chant agressif du frontman; le second titre ayant une touche plus speed heavy metal tout en conservant un son vibrant et entraînant (on se prend à headbanguer...), le troisième étant plus direct et old school.

C'est sans s'en rendre compte que le dernier titre de la galette ''The Oath'' s'impose naturellement avec une mélodie intrigante et enivrante sur un mid tempo assez martial, ponctué de passages extrêmement brutaux par l'intensité effrénée des blasts et le chant d' Ødemark qui se fait plus caverneux à la limite du death growl, en alternance avec un chant clair. Le rendu est totalement déroutant, donnant l'impression d'avoir trois chanteurs; l'ensemble étant toujours dominé par la mélodie envoûtante du début, qui reste le thème musical principal de l'oeuvre jusqu'à la dernière note, la chanson se terminant sur un air triomphant.

The 3rd Attempt nous gratifie d'un excellent album pour cette fin d'année en nous offrant une galette old school, sachant s'inscrire dans un registre musical actuel en introduisant savamment des touches modernes (samples, riffs mélo, groove, chant clair) pour ravir les adeptes de la nouvelle vague sans décevoir les puristes de la première. A écouter sans relâche!

Anibal Berith
THE 3RD ATTEMPT
Plus d'infos sur THE 3RD ATTEMPT
Black Metal