KAATARAKT
Plus d'infos sur KAATARAKT
Viking/Folk Metal

Echoes Of The Past
Enora
Journaliste

KAATARAKT

«« Echoes of the Past », un EP d'une qualité musicale rare malgré quelques défauts qu'on pardonne au groupe car sa jeunesse est compensée par une sarée dose de talent»

5 titres
Viking/Folk Metal
Durée: 23 mn
Sortie le 12/05/2018
363 vues
AUTOPRODUCTION

Kaatarakt est un groupe de Viking/Folk formé à Genève en 2014. Contrairement à ce que certains peuvent penser, leur jeunesse est une de leur plus grande force puisqu'ils puisent à foison dans leurs influences musicales pour nous offrir des compositions rafraichissantes, dansantes et énergiques, toujours marquées de la patte du groupe, ce qu' « Echoes of the Past » prouve à la perfection !

Le groupe nous prépare avec délicatesse à ce qui va suivre dans leur EP avec un premier titre, « Echoes of the Past », dans la maîtrise et la majesté. Les sons se superposent jusqu'à créer un ensemble qui se tisse presque de lui-même, comme animé par une force intérieure. L'entrée en matière nous permet de nous plonger simplement et efficacement dans l'univers du jeune groupe dont l'esprit se fait très présent au fur et à mesure que ce morceau uniquement instrumental se déploie sous nos yeux. Le vent rugissant sert de transition vers « The Gathering », qui nous permet de découvrir la voix du chanteur, et la surprise est plutôt bonne car elle a son timbre propre et est plutôt reconnaissable, flirtant avec le Black. La chanson se construit comme une alternance de passages doux et aériens et de moments plus lourds où la batterie tient le premier rôle. Le clavier permet d'ajouter la petite touche d'epicness qui donne tout son charme à ce genre de chanson. Et les guitares ne se privent pas de lui répondre par des riffs guerriers qui permettent également de mettre en avant la basse, à mon goût trop discrète jusque là. Ce premier titre témoigne du soin apporté à la composition comme à la réalisation et Kaatarakt semble déjà nous annoncer un futur plein de promesses.

« Màttr Ok Megin » propose un décalage plutôt intéressant entre la première ligne mélodique, à la manière de choeurs, qui nous parvient, bientôt accompagnée d'une rythmique trépidante. Le clavier vient s'ajouter par-dessus, et je dois avouer ne pas être fan du son rendu, trop éloigné du rendu d'un vrai instrument à cordes. L'arrivée des guitares atténue cette impression puisqu'elles couvrent partiellement cette ligne mélodique. Après une chanson plutôt sombre et sérieuse, le groupe nous entraîne dans une ronde endiablée qui me fait penser à des groupes plus proches de Northland pour ne citer qu'eux. On se laisse totalement porté, surpris et charmé par la qualité de ce que nous propose Kaatarakt ! L'introduction presque baroque de « Little Troll's Tale » ne laisserait jamais soupçonner ce qui arrive ensuite, que ce soit instrumentalement ou vocalement, mais le groupe, encore une fois se démarque, et on ne peut que s'en réjouir. On s'imagine déjà taper du pied et headbanguer sur cette chanson, mais je vous laisse aller la découvrir. On pourrait penser que le groupe nous propose de calmer le jeu avec « Sunless Dawn » mais il n'en est rien et la chanson, très dansante, touche en fait en plein au Black Symphonique tant j'ai l'impression d'entendre quelque chose dans l'esprit de Carach Angren ! La diversité d'influences qui anime le groupe est cependant bien dosée et on finit par retrouver quelque chose qui leur est propre dans la composition.

Le mot d'ordre sera clair : foncez écouter cet EP de Kaatarakt, que ce soit pour découvrir, pour vous familiarisez avec le groupe ou pour achever de vous convaincre qu'il y a quelque chose à creuser chez eux ! Cet EP, « Echoes of the Past », est d'une qualité musicale rare, bien que tout ne soit pas parfait à l'image des sons de claviers qui ne me plaisent pas toujours. Mais il ne s'agit que de mon avis et les points négatifs sont, malheureusement pour le groupe, mis en exergue par le talent qui transpire de cette création. En tous cas, je ne dis pas non à un bel album d'une dizaine de titres pour la prochaine fois !