Dust and Gold
Laurent Sage
Journaliste

BULLET

«Un bel hommage au hard des eighties from Sweden»

12 titres
Heavy Metal
Durée: 39 mn
Sortie le 20/04/2018
2214 vues
Ressortez la vaste à patches, le pantalon moule-burnes et vos bracelets à clous : le nouvel album des suédois de BULLET est dans les bacs.

Fidèle à ses racines, le groupe nous délivre un condensé du hard rock typique des eighties : riffs ''basiques'', voix éraillée voire haut perchée ( et là, la ressemblance ou filiation avec ACCEPT est inévitable), structure des morceaux ''classique''. Bref tout ce qui a donné ses lettres de noblesse à ce style de hard rock.

Cette fameuse voix peut soit vous irriter ( j'avoue que pour ma part, au bout de quelques morceaux, c'est assez ''pénible'', mais cela fait partie du style) soit vous combler. La production est correcte, pas d'instrument mis en valeur plus qu'un autre, le son est vintage mais rend bien hommage aux compos.

Que dire d'un album de BULLET ? Que BULLET fait du BULLET, c'est à dire un mix d'influences hard rock 80's : ACCEPT, SAXON, JUDAS PRIEST….

C'est encore plus évident que le groupe est ancré dans cette période faste du heavy lorsque vous regarderez leurs clips video : tout est là : guitares ( Gibson Flying V & Firebird, basse Rickenbacker), amplis Marshall, costumes de scène, réalisation du clip; on sent vraiment qu'ils veulent rendre hommage et perpétuer ce mouvement.

Au niveau des morceaux vous retrouverez du speed (attention, le speed façon années 80, teinté de bons riffs mais pas dans la recherche absolue de vitesse) avec ''Speed Attack'' qui ouvre l'album ou encore ''Screams in the Night '', ''Hollow Grounds'', des titres mid-tempo, avec de bons riffs qui vous donnent envie de headbanger: ''Wildfire'', ''Dust to Gold'', un titre dans le style PRIEST avec des guitares en harmonie :''Forever Rise'', du groovy avec ''Highway Love'' ( peut être mon titre préféré de l'album), un hommage à ACCEPT période ''Metal Heart'' avec ''Ain't Enough''.

C'est sûr, si vous êtes en recherche d'originalité, vous pourrez passer votre chemin, mais si vous voulez vous replonger dans le hard typique des eighties, cet album est fait pour vous : joué par des passionnés pour des passionnés. En ce sens on ne peut que rendre hommage au groupe qui perpétue un style qui a donné ses lettres de noblesse au hard rock. C'est joué avec passion et le groupe a toujours suivi cette voie. On ne peut le taxer d'opportunisme, il s'agit bien là d'un hommage et on ne peut que l'en remercier.


BULLET
Plus d'infos sur BULLET
Heavy Metal
Chroniques