OUTLAWS & MOONSHINE
Plus d'infos sur OUTLAWS & MOONSHINE
Southern Rock

Devil In The Moonshine
Jim
Journaliste

OUTLAWS & MOONSHINE

«Des guitares lourdes et du banjo pour un album de southern / country rock qui nous vient tout droit des champs de l'Indiana! Yee-ha!»

10 titres
Southern Rock
Durée: 39 mn
Sortie le 24/11/2017
658 vues
NEMESIS RECORDS
Chez nous les quakers, on aime bien le maïs, pour sûr. Et on aime bien jouer de la guitare au soleil. Et on aime bien conduire des gros pick ups sur les routes au milieu des champs. Et on n'est pas les derniers pour se jeter un bon vieux Bourbon au saloon, pour sûr. Yee-ha !

Laissons-là les clichés (même si le groupe en joue un peu), et découvrons ce 2ème album d'Outlaws & Moonshine, quintet élevé au bon grain de l'Indiana. Le groupe formé en 2015 revient fièrement avec Devil In The Moonshine, un album aux 10 titres agréables entre blues rock US, country parfois heavy et southern rock.

Musicalement, pas de doute : on est en plein MidWest, là où les groupes jouent une musique authentique pour se faire plaisir. Ça raconte la vie de tous les jours, les amis, les gens autour de soi tout simplement… et la gnôle aussi ! Les lead et back vocals sont bien posées, l'instrumentation reste classique entre rock et country et la slide guitar apporte une touche qui plaira aux cow-boys !

D'ailleurs, tout au long de l'album, le groupe livrera de beaux riffs rock n roll comme sur Don't Be Scared ou Devil In The Moonshine où le groupe pose tout de suite les bases de leur son southern rock. Cootie Brown swingue et invite à pousser la chansonnette. Et en guise de morceau final, Different Kind Of Man fait la part belle aux guitares qui assurent une intro bien prenante et sonne le hard-rock 80s.

Sur d'autres titres comme (Here Comes) Bobby, les champs de blé reprennent le dessus. Plus de guitare folk, de banjo, de slide, ça respire la country. On a le droit à une belle intro de gratte sèche sur Whiskey avant que le rock ne revienne. Avec Hey Y'All, on est bien dans le sudiste, merci les chants bien marqués et le petit riff de banjo en fond sonore. Ça sent bon la chanson live pour les rednecks du coin. Et avec Redneck Me justement, on a le droit à une belle ballade rock.
Ride or die et Boom, qui occupent la position centrale de l'album sont plus classiques. Rock US intemporel, sans frontière, mais qui reste bien exécuté.

Pour leur 2ème production, Outlaws & Moonshine ont réalisé un bon travail avec Devil In The Moonshine. L'album est homogène, sans prétention, mais agréable et parlera aux sensibilités rock, blues et country. Une musique simple, directe, qui se vit, qui se ressent et qui se partagerait volontiers autour d'un whiskey d'ailleurs. Parce que chez nous les quakers, on aime bien le rock n roll, pour sûr. Yee-ha !