Wipeout
Enora
Journaliste

CROSSFAITH

«« Wipeout », un EP qui sonne comme un résumé de la carrière de Crossfaith qui continue pourtant de nous étonner»

3 titres
Electro Métal
Durée: 10 mn
Sortie le 26/01/2018
5788 vues

Aujourd'hui, on se fait plaisir, et on espère vous faire plaisir avec cette petite chronique du dernier EP de Crossfaith, « Wipeout ». Lorsque « Freedom », le précédent EP du groupe nous était passé entre les mains, nous avions absolument tenu à partager notre avis dessus avec vous, alors renouvelons l'expérience !

Finalement, « Wipeout » démarre de façon assez classique dans ce qui se fait dans le Metalcore actuel. La ligne rythmique prend le pas sur le reste, soutenue par la guitare. Mais ce qui attire le plus mon attention, c'est le jeu sur les voix. Plus encore que sur les derniers titres du groupe où Kenta semblait découvrir sa voix claire, on peut ici profiter d'une réelle superposition de scream et chant clair en quasi-permanence. Ajoutez-y quelques effets électro et les breaks très lourds dont Crossfaith est capable et vous obtenez un cocktail explosif qui sied toujours aussi bien aux Japonais ! Très rapidement, on s'imagine entendre cette chanson en live et le résultat est garanti : une fosse entière sautant au rythme de la chanson !

L'ambiance est plus sombre et mécanique sur « Inside The Flames » qui semble nous ramener un peu en arrière, quand Crossfaith s'essayait très majoritairement, pour ne pas dire exclusivement, à des morceaux agressifs, véritables défouloirs pour leur public. La rythmique est plus lente, la guitare occupe une place plus importante et la basse assure une ligne de fond puissante sur laquelle le chanteur peut se livrer à toutes les acrobaties vocales qui lui plaisent. Cependant, le nouveau fil rouge de Crossfaith, à savoir un chant clair et des passages plus doux et presque Pop, est bien respecté sur quelques interludes qui introduisent et closent les refrains. Alors que j'aurais eu du mal à raccrocher le morceau précédent à une période précise, « Inside The Flames » est très clairement dans la lignée de « Apocalyze ».

En revanche, « Vermillion Gold » se démarque du reste de l'EP avec son ouverture à la guitare et au clavier dans une ambiance presque gothique, soit bien plus majestueuse que ce à quoi le groupe nous a habitués. Et, bien que le titre se développe, avec le scream et une ligne rythmique énergique, Crossfaith a fait le choix de conserver cette ligne mélodique du clavier en fond. De la même façon, la guitare semble indépendante du reste du groupe, tissant ses propres compositions en s'appuyant sur la rythmique mais sans jamais totalement se fondre dans l'ensemble. Peu à peu, on s'habitue à cette double ligne musicale qui s'harmonise mieux au fur et à mesure que la basse y trouve sa place.

Avec cet EP, bien plus qu'avec « Freedom », on profite de la nouvelle voie empruntée par Crossfaith avec « Wipeout », tout en ne renonçant pas à ce qui a fait le succès du groupe, comme en témoigne « Inside The Flames », mais surtout on ne se ferme aucune porte, à l'image de « Vermillion Gold » qui détonne complètement dans l'ensemble de la discographie du groupe selon moi. En somme, cette petite mise en bouche est prometteuse et Crossfaith semble continuer d'avancer avec assurance !

CROSSFAITH
Plus d'infos sur CROSSFAITH
Electro Métal
Chroniques