FALLING IN REVERSE
Plus d'infos sur FALLING IN REVERSE
Post-Hardcore

Coming Home
David RABBA
Journaliste

FALLING IN REVERSE

«Avec ''Coming Home'' Falling In Reverse a pris une tournure « commerciale » et cherche un public plus jeune et plus diversifié. Dont acte !»

13 titres
Post-Hardcore
Durée: 51 mn
Sortie le 07/04/2017
245 vues
Après une attente de presque 2 ans, le groupe du Bad Guy de Las Vegas sort son quatrième album. Le premier, « The Drug In Me Is You », était clairement le grand retour de Ronnie Radky, le second, « Fashionably Late » était marqué par une touche rap que le chanteur affectionne et avec le troisième, « Just Like You », le côté pop commençait à se faire remarquer.

Avec cette nouvelle sortie, « Coming Home », le groupe montre un changement notable : Falling In Reverse est devenu un groupe de Pop.

Pour étayer nos propos, il vous suffit de poser vos oreilles sur le premier titre portant le même nom que l'album. Quelques notes de piano, des choeurs et un son spatial, à des années lumières du style original de l'ex-chanteur d’Escape The Fate... « Coming Home » se rapproche plus d'une balade que d'un bon morceau pêchu comme Falling In Reverse a pu nous en produire auparavant.

Parlons justement de l’ambiance générale de cet album : les morceaux s'enchainent et se ressemblent. Prenons par exemple les titres « Hanging On » et « Superhero » : nous avons ici la même formule "couplet + refrain" avec les choeurs criant des « wohoho » ou encore « ohwoho », que l'on retrouvera sur pratiquement tout le reste de l'album.

Pour autant, tout n'est pas mauvais ! Quatre titres sortent du lot. « Fuck You And All You Friends » avec « Right Now » sont les 2 morceaux qui ressemblent le plus à l'identité première du groupe, avec cependant cette touche pop qui caractérise ce 4ème album. Les titres « I’m Bad At Life » et « Paparazzi » sont plus accrocheurs et nous font penser, respectivement, à Fall Out Boy et Sum 41.

En résumé, « Coming Home » est un album clairement pop, bien loin du screamo-metalcore des débuts. Et, même si toute démarche qui vise à évoluer avec son temps et tenter de nouvelles choses est louable, le gap entre les deux univers musicaux du combo ricain est très important. Falling In Reverse a pris une tournure « commerciale » et cherche un public plus jeune et plus diversifié. Dont acte !