CALIBAN
Plus d'infos sur CALIBAN
Metalcore
Chroniques

Gravity
Anibal BERITH
Journaliste

CALIBAN

12 titres
Metalcore
Durée: 45 mn
Sortie le 25/03/2016
1855 vues
Je vous le dis d'entrée mais le Metalcore, ce n'est pas mon truc. Cependant, il ne faut pas fermer les yeux et encore se boucher les oreilles donc c'est parti pour la découverte de CALIBAN. Je sais tout de même que ce groupe allemand a une renommée mondiale, qu'il officie dans un Metalcore indus. depuis près de 20 ans et que 'Gravity' est leur 10ème rejeton!
Ce que je sais aussi, c'est que la bande d' Andreas Dörner (chant) a un peu de mal à se renouveler ces dernières années proposant ainsi des albums qui se suivent, se ressemblent et ne transcendent pas les fans.
Alors que penser de 'Gravity' avec en plus aux commandes Denis Schmidt (guitare), Marc Görtz (guitare), Marco Schaller (basse) et Patrick Grün (batterie)? Pas que du bon hormis quelques exception.

Ce qui nous est proposé est de la musique aux riffs Metalcore, agrémentée de touches indus. avec des passages clairs ('Paralyzed') voire hard FM (vade retro satana) sur 'Walk Alone'. De temps en temps une touche hardcore pour skaters ados ('Inferno'). On a même droit à quelques balades pour emballer les filles à la boum les après midi (ah mince ça n'existe plus ça...) avec 'The Ocean's Heart', 'BrOken' et son refrain chanté en choeur genre champion's league et 'For We Are Forever'.

Une belle surprise avec en guest sur les titres 'Mein Schwarzes Herz' et 'The Ocean's Heart', la présence d'Alissa White-Gulz.

'Who I am', 'Left For Dead' 'No Deam Without A Sacrifice' et 'Hurricane' plus dans l'esprit Metalcore avec des passages puissants, des riffs accrocheurs et vibrants. C'est rythmé, entrainant, c'est même dommage que l'album ne soit pas coloré de la sorte sur les 12 titres car CALIBAN sait y faire quand il veut.

En revanche carton rouge pour le plagiat pur et simple d'Architects sur 'Crystal Skies' !!!

Vous l'aurez compris, rien de bien innovant avec cette dernière galette de CALIBAN et je ne suis pas le seul à le dire. Ca plaira très certainement aux fans sinon les allemands n'en seraient pas à leur 10ème album. Sur les 12 titres, seuls 4 se démarquent et encore il faudrait faire sauter le chant clair mais ça aussi ça doit plaire.

Anibal Berith.