STORMBRINGER
Plus d'infos sur STORMBRINGER
Hard Rock

Born A Dying Breed
Carm Ziofa
Journaliste

STORMBRINGER

«Avec ''Born A Dying Breed'', Stormbringer a gagné en maturité, en puissance et nous délecte de 10 brûlots heavy-rock de haut vol !»

10 titres
Hard Rock
Durée: 41 mn
Sortie le 03/11/2017
1346 vues

Après 2 albums, le premier paru en 2013 ("MMXIII") et le deuxième en 2015 ("Blood & Rust"), le combo hard-rock britannique Stormbringer nous revient avec un superbe troisième opus intitulé "Born A Dying Breed" via une petite maison de disque anglaise Attic Records. Peu connu dans nos contrées Gauloises, Stormbringer a commencé à s'imposer au Royaume Uni en participant au célèbre festival Download en 2014 et en jouant sur la mainstage du Bloodstock en 2013.

La différence majeure entre "Blood Rust" et cette dernière production est incontestablement le style musical: d'un stoner heavy peu inspiré, Stormbringer a fait un pas de géant vers un heavy rock nettement plus direct et bien mieux produit. Le son est excellent et le potentiel du quintette formé de Jimi Brown au chant, Dom Wallace aux guitares, Jamie Peters aux guitares, Darren McCullagh à la basse et Jon Paul Quantrill à la batterie explose enfin à la lumière du jour.

Sur "Born A Dying Breed", les moments de répit sont courts. Et tout commence avec un explosif "Don't Trust Me": les riffs sont heavy à souhait, la section rythmique est à fond, le solo de guitare est explosif. Hey boys ! What happened ?

Et le combo anglo-saxon poursuit sa course aux titres heavy les plus headbangeur avec "Bleed For" (le deuxième extrait diffusé avant la sortie de l'album), "Through These Eyes" (et son côté heavy punk nu metal d'origine nucléaire), "Let it Begin" (qui mélange à la perfection des arrangements plus mélodiques avec des riffs assassins) et "Stick To Your Guns" et "Never Again", qui sentent bon la NWOBHM.

Ce qui surprend dans ce nouvel album, c'est la capacité de Strombringer a ne rien lâcher même quand les titres basculent en mode mid-tempo. Et c'est d'ailleurs, un de ces titres mid-tempo qui est notre coup de coeur. Il s'agit du magnifique "Dying Breed" (3ème extrait et clip vidéo ci-dessous). Avec l'intro acoustique, on pense tout de suite à Bon Jovi mais quand les grosses guitares déboulent, on sent qu'on va en prendre pour notre grade. Et malgré un refrain aux lignes de chant mélodiques, les guitares sont lourdes et imposantes, du gros heavy qui tâche, avec en prime un solo de guitare dans la pure tradition de ce qui se fait de mieux dans le genre. Le must !!

On retiendra également les groovy mid-tempo "Pay Your Respects", "Consequence" et "Smother" (son superbe refrain et son long solo de guitare géantissime).

Avec "Born A Dying Breed", Stormbringer a gagné en maturité, en puissance et nous délecte de 10 brûlots heavy-rock de haut vol !