AUDREY HORNE
Plus d'infos sur AUDREY HORNE
Hard Rock
Chroniques

Blackout
Herger
Journaliste

AUDREY HORNE

«''Blackout'' confirme tout le bien que l'on pense de la Bande de Bergen. Un album dans la continuité de ''Youngblood'' et '' Pure Heavy''. A savourer sans modération car il va vous mettre la banane dès la première écoute.»

10 titres
Hard Rock
Sortie le 12/01/2018
490 vues
Revoilà après 3 ans d'absence les Hard Rockers norvégiens d'Audrey Horne qui sortent ''Blackout'', sur leur fidèle label Napalm Records.
Formé autour des guitaristes Thomas Tofthagen (Sahg) et Arve Isdal (Enslaved), du bassiste Espen Lien, du batteur Kjetil Greve et de Toschie, le frontman, le groupe devient une valeur sûre de la scène internationale avec ses très bons albums ''Youngblood'' (2013) et ''Pure Heavy'' sorti un an plus tard. Le groupe a évolué depuis ses débuts ce qui leur a permis d'accéder une certaine notoriété.
L'attente de 3 ans ne fut pas veine car avec ''Blackout'', le groupe nous emmène dans leur univers Hard moderne plutôt bien foutu.

Pour commencer, si vous avez aimé ''Youngblood'' et ''Pure Heavy'', vous ne serez pas déçus par ce ''Blackout''. Les compositions restent dans le même style d'Audrey Horne et est immédiatement identifiable : des morceaux aux lignes de guitares accrocheuses tout en gardant de la mélodie. Les influences d'Iron Maiden ou Judas Priest ne sont jamais bien loins comme l'atteste le titre '' This is War''.
On peut trouver sur certains passages des riffs Rock'n'roll comme sur ''Audrevolution'' avec sa basse groovy et son côté Surf Rock ou encore sur le morceau ''Blackout''. Ces éléments montrent que la bande de Bergen a su se renouveler pour faire évoluer sa musique.
Et puis on retrouve toujours ces « twins guitars », une des caractéristiques d' Audrey Horne, où les références présentées plus hauts se ressentent avec celle de Thin Lizzy comme sur le titre ''Light Your Way''.

Les refrains qui font mouche sont encore une de leur marque de fabrique, comme sur le titre ''Rose Alley''. En somme, des refrains chantés en choeur par les musiciens qui vont vous donner la pêche et trotter dans la tête un bon moment.
Quant à la voix de Toschie, elle est toujours aussi bonne, plus Rock que Métal mais qui se marie parfaitement aux compos. On est loin des hurleurs du style. Le morceau « Satellite » nous présente toutes les caractéristiques vocales d'Audrey Horne.

Concernant le rendu des compositions et la production bien rentre dedans rien à dire : ce sont tous des musiciens expérimentés. La rythmique ne fait pas de fioriture et la paire Arve/Thomas se complète à merveille comme on peut l'entendre sur les soli de ''Naysayer''.
Le seul point négatif serait la cover qui n'est pas ma tasse de thé, mais ce n'est qu'un petit détail.

''Blackout'' confirme tout le bien que l'on pense de la Bande de Bergen. Un album dans la continuité de ''Youngblood'' et '' Pure Heavy''. A savourer sans modération car il va vous mettre la banane dès la première écoute.