Automata II
Herger
Journaliste

BETWEEN THE BURIED AND ME

«Avec ce double album, BTBAM démontre qu'il fait partie des meilleurs groupes de prog à l'heure actuelle grâce à des compositions de qualité et inspirées. Le meilleur album de prog métal moderne de ce début d'année.»

4 titres
Métal Progressif
Durée: 33 mn
Sortie le 13/07/2018
1326 vues
L'un des groupes les plus intéressants de la scène de métal progressif revient sur le devant de la scène, pas avec un mais deux albums qui sont sortis à quelques mois d'intervalle. Ce groupe se nomme Between The Buried And Me (BTBAM).

Pour ce qui nous concerne, c'est l'analyse du deuxième album ''Automata 2'' qui nous intéresse aujourd'hui après une première partie sortie en mars dernier.

Cet opus possède un format court pour le groupe (35 minutes) et est sorti sur le label Sumerian en juillet, alors que la première partie date de mars comme indiqué ci-dessus.

BTBAM est un groupe important de la Nouvelle Vague progressive de ces dernières années avec les Britanniques Haken ou Tesseract.

Ils se sont formés en 2001 en Caroline du Nord et à l'heure actuelle ils comptent comme membres Tommy Rodgers, Dustie Warning, Dan Briggs et Blake Richardson.

Depuis leur formation et au fur et à mesure du temps, le groupe a digéré ses influences et a fortement complexifié sa musique, passant d'un death technique et progressif à un métal progressif inspiré grâce à la production de plusieurs opus, avant la sortie de ''Automata'' et ''Automata 2'' et a tourné avec différents groupes pour développer son inspiration.

Quatre titres qui sont excellents, comme ''The Proverbial Bellow'' premier morceau qui est un morceau dans la grande tradition de BTBAM avec une structure à tiroirs où se mêlent passages techniques à d'autres plus agressifs, d'autres plus mélodiques avec toujours ce chant aussi varié de Tommy qui peut passer du growl agressif à une voix mélodique très expressive.

Quant à ''Glide'', qui peut servir d'intro à ''Voice Of Trespass'', il a été créé dans une optique cabaret baroque avec l'utilisation d'accordéon mais aussi avec des passages où la voix de Tommy se fait plus mélancolique sur des notes de piano.

On arrive sur le déjanté ''Voice of Trespass'' qui reste relativement concis. On reste dans cette atmosphère de cabaret jazz mais l'ambiance va se modifier sur des passages plus énergiques avec la présence de growls.
On a droit à une démonstration de technique avec ces passages à la basse et ce break de batterie. À la suite, on change pour arriver vers une ambiance proche du métal gothique avec des claviers plus sombres et des riffs plus lourds mais à la toute fin, on revient vers un univers à la Dream Theater où le groupe nous propose un condensé de technique instrumentale.

Enfin ''The Grid'' qui clôt l'album nous propose de très beaux passages comme cette partie à la guitare acoustique où la voix de Tommy est magnifique et peut rappeler l'esprit vintage que propose Opeth dans ses morceaux mais je pense aussi à Haken avec des morceaux comme ''Aquarius'' ou ''Vision'' qui sont du même acabit.

Pour conclure, que ce soit sur ''Automata'' ou ''Automata II'' : pour ma part je n'ai trouvé aucune erreur. Tout y est : passages instrumentaux inspirés, structurés, alambiqués et techniques avec différentes atmosphères selon les passages. Le fait de le proposer en deux parties permet à l'auditoire de digérer l'ensemble.

C'est réussi grâce à des compositions maîtrisées et structurées. Le groupe a réussi là où des groupes tels que Tesseract ont échoué à vouloir trop en faire.

Avec ce double album, BTBAM démontre qu'il fait partie des meilleurs groupes de prog à l'heure actuelle grâce à des compositions de qualité et inspirées. Le meilleur album de prog métal moderne de ce début d'année.
BETWEEN THE BURIED AND ME
Plus d'infos sur BETWEEN THE BURIED AND ME
Métal Progressif
Chroniques