Armortura
Elisa
Journaliste

ARMORTURA

«Les riffs sont lourds et rapides et sont aussitôt contrastés par des parties supers mélodiques !»

11 titres
Thrash
Durée: 55 mn
Sortie le 26/01/2018
4989 vues

Armortura est un groupe de Thrash Metal Mélodique basé dans le nord-est de l'Angleterre. Depuis leurs débuts en 2016, leur style est vaguement basé sur le Thrash Old School, tout en y incorporant beaucoup d'influences modernes et mélodiques grâce à des guitares harmonisées et serrées. Armortura a été formé par Phil De Sade au chant, Paul Trotter et Neil Vickers les guitaristes, anciens membres de Holosade. L'album ''Armortura'' est le premier à voir le jour pour le groupe après plus d'un an de travail.

''Zodiac'', le premier morceau mets dans l'ambiance très rapidement. Les riffs sont lourds et rapides et sont aussitôt contrastés par des parties supers mélodiques. ''Insidious'' a une allure folle, il n'y a pas de toute nous sommes bien dans un album de Thrash Metal. La voix est plus accessible dans se groupe, elle est moins ''criarde'' et plus correspondante au Heavy Metal. ''Hellbund'' suit et commence avec un très agréable solo de basse, puis les guitares et la batterie prennent le relais. . ''Cursed'' et ''Shadow Underworld'' sont plus obscures, la guitare est plus grave, ce côté plus sombre se retrouve également dans le chant. C'est alors que ''Flight 19'' nous fait décoller par sa rapidité. La voix est enragée, on sent une certaine dureté avec un punch bien présent.

On entend, dans ''11th Hour'', des sonorités plus progressives, ce titre s'accélère au fur et à mesure grâce à des rythmiques variables. Ces dernières, sont assez intéressantes et apportent encore plus de couleur au morceau. ''Wanted Dead Or Alive'' est bien gras et costaud ! Une fois de plus on est très bien servi en terme de solo et de mélodies captivantes. ''The Keep'' reste parfaitement dans la même lignée avec une voix plus chantée à certains moments. Enfin, ''Requiem For The Damned'' clôture ce disque éponyme tout en belles mélopées sur un morceau plus long et plus complexe comparé aux précédents. Ce morceau résume les capacités techniques et les sonorités qu'emploi Armortura. Ce n'est pas la toute vraie fin de l'album, il y a en Bonus, le remix de ''11th Hours'' avec Jeff Waters (Annihilator) accompagnant le morceau à la guitare.

Dans cet album du même nom, les britanniques d'Armortura, ont su condenser toutes les influences du Thrash, tout en imposant une voix différente ainsi qu'un contraste entre dureté et douceur. Cet album reste simple et accessible cependant il est maîtrisé techniquement et bien conçu pour un tout premier !