SLEEPING ROMANCE
Plus d'infos sur SLEEPING ROMANCE
Symphonic Metal

Alba
The Effigy
Journaliste (Belgique)

SLEEPING ROMANCE

«Sleeping Romance publie un album agréable mais assez convenu, les amateurs de chant féminin seront toutefois comblé par de bonnes compositions !»

10 titres
Symphonic Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 03/11/2017
432 vues
Sleeping Romance est né en deux temps. D'abord sous le nom HYBRID RESOLUTION en 2009, sortie d'un e.p. en 2011 et devient enfin Sleeping Romance en 2013. Le groupe de Modena en Italie sort un premier album « Enlighten » cette année là. En 2014 le groupe publie un nouveau single « Fire And Ice » et tourne depuis assez intensivement dans toute l'Europe. En 2015 La signature avec Napalm Records ouvre la voie pour un nouveau chapitre qui se concrétise avec ce nouvel album nommé Alba.

Comme tout bon groupe de métal symphonique, Sleeping Romance nous place une introduction instrumentale à son album. « Twilight » donne le ton et dès les premières notes de piano de « Where The Light Is Bleeding » nous savons qu'il faudra compter avec des arrangements somptueux. Par contre prenez bien conscience d'être en présence de ce qui se fait de plus classique en metal symphonique à chanteuse. La recette est la même que pour de nombreux groupes mais encore faut-il savoir si nous avons à faire avec un groupe de qualité ou pas. Cette première composition rassure d'office avec un refrain accrocheur et de bonnes parties instrumentales.

Quand le tempo plus élevé de « Lost In My Eyes » débute, le morceau dévoile déjà son schéma. Chant posé d'abord sur basse et batterie avant d'être rejoint par les guitares suivi par un refrain qui s'envole. Classique mais efficace, le refrain est encore très accrocheur. Voix cristalline et piano en introduction de « Touch The Sun », mid-tempo aux recettes radiophoniques qui nous laisse une impression de déjà-entendu. Le morceau est cependant agréable à l'oreille.

Plus épique et varié, « Forgiveness » est un croisement des plus connus Epica et Within Temptation. Nous sommes en terrain connu mais face à un morceau bien construit et interprété nous préférons succomber que rechigner. La petite touche Delain du refrain n'est pas pour nous déplaire non plus. « My Temptation » est bien mélodique et contient de nombreuses sous-couches que l'on ne remarque pas facilement. Dommage que le mix ne les ai pas mise plus en avant.

Piano et violons en douceur sont rejoint par un chant fragile pour « Across The Sea » qui avancera par évolution en étant rejoint à mi-chemin par la batterie. Ce slow est un voyage plus qu'un titre racoleur et c'est tant mieux. Les grandes orchestrations ressortent pour le plus speedé « Everything Behind ». Malheureusement le titre n'est pas spécialement inspiré et seule les parties guitares apportent de temps à autre un intérêt. « Trought The Looking Glass » est assez classique également mais est appréciable à l'écoute du jeu de chaque musicien. Tout le monde s'en donne à coeur-joie et nous avons la plus belle piste de batterie avec ce titre.

Le titre éponyme « Alba », épique et décalé, speed et posé aurait pu être une réussite bien meilleure si les parties chantées étaient plus inspirée. Musicalement c'est une jolie claque, l'inspiration est bien présente et la réussite aurait été bien plus grande si le chant avait osé plus de prise de risque. Nous sommes toujours plus difficile quand nous remarquons un titre avec un potentiel plus grand que le résultat final, veuillez nous pardonner, nous essayons de gérer ce défaut mais ça n'est pas facile. L'instrumental « Underture-Daylight » permet de sortir calmement de l'écoute de ce bon album.

Ce nouvel album de Sleeping Romance est dans un sens réussi par une qualité assez présente dans le jeux et la compo. Malheureusement, le groupe reste égal à de nombreux autres du genre et ne parvient pas à se détacher de se sentiment de déjà entendu. Abstraction de cela, nous passons un agréable moment à découvrir les dix titres présentés en espérant qu'au fil du temps le groupe puisse se trouver une vraie personnalité.