THE EXPLODING BOY
Plus d'infos sur THE EXPLODING BOY
Dark Alternative Rock

Alarms!
Chozo Tull
Journaliste

THE EXPLODING BOY

«Avec Alarms!, The Exploding Boy sortent un album de post-punk engagé et aux sensibilités pop.»

11 titres
Dark Alternative Rock
Durée: 49 mn
Sortie le 18/05/2018
176 vues
DRAKKAR ENTERTAINMENT

The Exploding Boy est un groupe suédois fondé en 2006 qui revendique ses influences post-punk, particulièrement The Cure (le nom du groupe étant une référence directe au Remède britannique), mais qui offre un son plus propre avec un côté rock moderne européen assez distinct - prenez les 69 Eyes, retirez l'ascendance ouvertement gothique et théâtrale et remplacez-la par quelque chose de plus engagé politiquement et vous avez une bonne approximation de The Exploding Boy. Alarms!, leur cinquième album, est d'ailleurs explicitement un cri ... d'alarme sur l'état du monde contemporain et les nombreuses situations de crises auxquelles nous faisons face et que personne ne semble vouloir prendre au sérieux. Tout un programme, donc.

Il suffit de jeter un oeil à la tracklist pour s'apercevoir de cette ambition : ''Alarms In Silence'', ''Liar's Roar'', ''Sign O' The Times'', ''Danger Zone'', ''Pointless Action''.... Le décor est planté. Il y a même une référence à leur album précédent dans le titre de la première piste : ''Fireland - The End Of Dark City'' : ''Dark City'' était un morceau sur le Black Album de 2011. Alarms! s'ouvre donc sur un incendie, la fin de Dark City, destruction irréversible qui devient une sorte de point de référence pour le reste du disque. La première piste est empreinte de mélancolie et de sensibilité pop, et refuse un opener franc et accrocheur au profit d'une ouverture plus atmosphérique. On retrouve d'ailleurs cet état d'esprit dans ''Pointless Action'', ballade semi-dépressive dans laquelle on trouve des paroles telles que ''too much poison in what you breathe, too much hate in what you hear''. Mais The Exploding Boy n'est pas que tristesse et mélancolie, on trouve également sur Alarms! des morceaux plus colériques et rentre-dedans qui justifient bien ce point d'exclamation dans le titre de l'album. ''Alarms in Silence'' révèle l'auditeur immédiatement avec son riff fuzzé, tout comme ''Run Red'' - deux morceaux au tempo rapides et aux refrains efficaces même si à la limite du sirupeux, particulièrement dans ''Run Red''. A l'inverse, dans ''Sign O' The Times'', le groupe gère bien sa montée en puissance et se permet un refrain on ne peut plus explicite : ''Sign of the times - we're not living inside Syria''. Dommage que le morceau soit aussi court. D'ailleurs, la plupart des morceaux sur ce disque sont aux alentours des 4 minutes, à l'exception des 9 minutes du dernier titre, ''11:59'', qui s'écoute comme ... un long morceau de The Exploding Boy.

A vrai dire, on commence vite, à l'écoute de Alarms!, à sentir la patte du groupe, et si il est toujours bénéfique d'être reconnaissable et d'avoir ''son son'', le son de The Exploding Boy tourne un peu en rond. Les progressions d'accords ne recèlent que peu de surprises, les instruments sont principalement ici pour servir la mélodie vocale sans véritable prise de risque ou explorations un peu plus développées, et la production du disque, si elle est très propre, nuit quelque peu au propos du disque qui se veut quand même un minimum punk, mais qui n'arrive pas à sortir de ces sonorités très léchées là où on aurait préféré une atmosphère post-punk plus angulaire qui est pourtant dans l'air du temps actuel (Ought, entre autres). Si les tempos les plus énergiques réussissent plus au groupe, c'est parce que The Exploding Boy a du mal à maintenir l'attention de l'auditeur sur les cuts moins énervés, l'album se fondant au final dans une sorte d'homogénéité timbrale qui a finalement peu à offrir à part un songwriting régulièrement solide.

Tableau mitigé, donc, pour Alarms!, qui s'annonce très ambitieux mais qui peine à tenir la distance. La démarche reste malgré tout sincère et les performances agréables, et tout fan du genre trouvera certainement quelque chose de plaisant dans cet album.