Bad Vibrations
United Rock Nations

A DAY TO REMEMBER

«Avec "Bad Vibrations", A Day To Remember nous livre le meilleur album de sa carrière.»

13 titres
Durée: 44 mn
Sortie le 02/09/2016
1941 vues
Le groupe de easycore originaire d’Ocala en Floride nous reviens avec un sixième album qui avait été annoncé par le chanteur comme un « album qui représentera le groupe que nous sommes aujourd'hui ». En effet la différence entre "Bad Vibrations" et les albums précédents, c'est la façon dont il a été composé : tous ensemble en tenant compte de la personnalité et des visions de chacun. L'album, produit au Colorado par Jason Livermore et Bill Stevenson (Rise Against), a également été décrit comme plus violent.

Il est vrai que « Connon Courtesy » (album que A Day To Remember avait produit soi même) avait déçu les fans. L'attention est donc forte. Verdict ?

L’ agressivité est bien présente dès le démarrage avec deux titres également très accrocheurs: « Bad Vibration » et « Paranoia ». qu gout de "plus de metalcore et plus de riffs core". Entré en matière réussie. Cette première impression est confortée avec les titres « Exposed », « Bullfight» ou « Turn Of The Radio » qui oeuvrent dans le même registre.

Avec « Justified », « We Got This », «Naivety » et « Same About You » on flirte plus dans le pop-punk avec des riffs répétitifs proche des tubes à la Blink 182 et Sum 41.

Notre coup de cœur va à « Reassemble », un morceau qui démarre dans le pur esprit metalcore mélodique. A mi-chemin (2mn34'), une guitare acoustique et un piano prennent le relais. Le titre s'achève ainsi d'une manière calme et douce. Un must !

Pour rester dans cette note mélodique, l'album se conclut avec « Forgive and Forget », une douce ballade formée par des gimmicks de guitare tout en subtilité, des claviers en fond et un refrain mélodique à souhait !

Les fans qui attendaient le retour en force de A Day To Remember ne vont pas être déçu. Avec "Bad Vibrations", A Day To Remember nous livre le meilleur album de sa carrière.