Under the red cloud
United Rock Nations

AMORPHIS

10 titres
Dark Metal
Durée: 50 mn
Sortie le 04/09/2015
2655 vues
Amorphis, célèbre groupe finlandais de Dark Rock melancholique depuis les années 90, sort son 12eme album intitulé « Under The Red Cloud », signé chez Nuclear Blast. Leur style a beaucoup évolué au fil des années, passant d'un death métal brut à des sonorités plus progressives et mélancoliques, surtout depuis l'arrivée de Tomi Joutsen en 2005, et la sortie de l'album « Eclipse » en 2006.

Certains ont reproché au groupe un manque de renouvellement depuis lors, voire une orientation pop métal commerciale, laissant un arrière-gout un peu trop mièvre dans la bouche, difficile à avaler pour les puristes. Comme attendus au tournant, Amorphis, avec ce dernier album crée la surprise et brise le cercle routinier des OP précédents en proposant un son plus agressif et dynamique. Les néerlandais reviennent aux origines tout en ne reniant pas ce qui ils sont devenus.

« Under The Red Cloud » est un album savamment construit, dans lequel s"entremêlent intelligemment plusieurs univers comme le black, le progressif, le sympho ou le folk. Il y en aura donc pour tous les gouts. Les structures sont ordonnées, les orchestrations soignées, les mélodies enivrantes et c'est un plaisir que d'entendre la voix à la fois musclée et sensible de Tomi Joutsen. Ca growl, et franchement, ça fait du bien !

On aime l'alliance des sons écorchés et délicats. Un album tout en nuance. Plusieurs titres comme « Death Of King », « Enemy At Gates » et « Tree Of Ages » sont une ode au voyage grâce aux influences orientales et celtiques qui donnent clairement de la profondeur à l'ensemble.

« Under The Red Cloud » reflète une certaine dualité, à l'image du Yin et du Yang rappelant la pochette de l'album conçue par Valnoir. Une dualité à l'image de l'Amorphis brut, puissant des 90 et celui plus doux et nostalgique des années 2000, ou des sons en ombre et lumière, en force et sensibilité.

Si les fans de la première heure risquent d'évoquer un manque d'inventivité, cet album n'en reste pas moins convaincant et brillant. Un très beau moment d'écoute.
AMORPHIS
Plus d'infos sur AMORPHIS
Dark Metal
Chroniques