Chroniques

Road fever
United Rock Nations

THUNDERMOTHER

10 titres
Rock
Durée: 30 mn
Sortie le 04/09/2015
1686 vues
Sorti l'année dernière, "Rock'n'Roll Disaster" était une vraie bonne surprise. Un retour aux sources vers un rock'n'roll pur, dur, typiquement australien. Sauf que, les demoiselles (et oui!!!) sont, pour la plupart, suédoises.

A l'écoute de cet album, on se rendait compte que ce allgirlsband n'avais rien à envier aux plus "mâlesques" des formations ! C'était puissant, précis, les filles savaient où elles allaient.

Toujours composé de Filippa Nassil et Giorgia Cartieri aux guitares, Linda Strom à la basse, Tilda Stenqvist à la batterie et de l'irlandaise Clare Cunningham au micro, c'est très rapidement que le groupe sort "Road Fever".

Le ton est donné d'emblée rien qu'en regardant la pochette de l'album : une blonde platine, veste en jean, vissée sur une Harley, avalant les miles devant une ville en feu.

Arrive "It's Just A Tease" . Le son fait plus propre que l'opus précédent, les guitares sont tranchantes et la section rythmique est bien mixée. Clare est en grande forme. Le morceau est un très bon opener, ca sent bon les 70's.

"FWF" ne donne pas le temps de dire ouf, tandis que "Alright Alright" dévoile un petit côté punky, tel Rose Tattoo. "Deal With The Devil" est un titre qui aurait aisément sa place sur un album de Motorhead . Mention au groupe sur ce morceau ainsi qu'à la voix de Clare.

Déboule ensuite un des meilleurs titres de l'album, "Give Me Some Lights" et son petit côté Airbourne. "Roadkill" est un titre court, assez anecdotique mais qui à au moins le mérite d'être là. "Enemy" est un très bon titre, groovy, au refrain scandé en coeur, taillé pour le live.

Arrive "Vagabond" , un temps fort de l'album, qui n'est autre qu'un blues façon Thundermother ! Le solo est d'enfer, et Clare se sent très à l'aise vocalement dans ce style. "Thunder Machine" est excellent, rappelle fortement AC/DC. "Rock'n'Roll Sisterhood" clôt l'album d'une fort belle manière et résume assez bien l'histoire de ces 5 nanas.

D'ailleurs, l'album terminé, on a du mal à croire que ce sont exclusivement des filles sur cet album. Elle n'ont rien à envier a leurs collègues et débordent d'énergie. Pour un groupe formé en 2010 seulement, elles peuvent être fières ! On espère que cet album leur ouvrira les portes du succès. Elles le méritent, et c'est bien parti.