Smalls Change
Carmziofa
Journaliste

DEREK SMALLS

«''Smalls Change'' mélange à la perfection humour, rock et talent ! Derek Smalls nous livre la bande sonore idéale du rock des années 70/80 ! »

14 titres
Hard Rock
Durée: 59 mn
Sortie le 11/05/2018
2315 vues
BMG (REPLICA)

Du haut de ses 75 ans, on ne présente plus Derek Smalls, un des trois membres du groupe Spinal Tap fondé en 1979. Malgré une courte discographie (3 albums) le groupe a su rester actif durant les 4 dernières décennies et voila que son bassiste part en solo avec un album intitulé "Smalls Change".

Outre les nombreux prestigieux guests conviés à la fête - Joe Satriani, Steve Vai, Steve Lukather, Dweevil Zappa, Jim Keltner, Chad Smith, Donald Fagen, Larry Carlton et Waddy Wachtel - ce nouvel opus a la particularité d'avoir été partiellement enregistré avec l'orchestre philharmonique Hungarian Studio Orchestra. Et ça le fait !

Musicalement, les 14 titres (12 si on exclut l'intro et un interlude de 32 secondes) de "Smalls Change" naviguent entre hard-rock, blues et ballade avec toujours cette pointe d'humour qui font de Derek Smalls sa signature. D'un point de vue du chant, le timbre vocal de Derek se rapproche de celui d'Alice Cooper himself et autant vous dire que nous sommes séduits par le large spectre musical qu'il couvre tant sur le plan du chant que sur le plan de la créativité musicale.

Comme par exemple intégrer une sonnerie de téléphone comme base rythmique du titre "Butt Call" (qui commence d'ailleurs d'une façon originale avec un accordage / solo de guitare de Phil X, le guitariste qui a remplacé Richie Sambora au sein de Bon Jovi) voire rajouter une partie lyrique sur la magnifique ballade "Smalls Change" (avec une orchestration symphonique parfaitement intégrée dans l'univers rock de Derek). "Faith No More" est tout aussi grandiose sous l'angle des orchestrations symphoniques.

Notre coup de coeur va à "It Don't Get Old". En soi ce titre n'a rien d'extraordinaire mais le magique toucher de guitare de Waddy Wachtel (le guitariste de Keith Richards) suffit pour transcender les 4mn27. Les soli de guitare teintés de blues s'alternent avec une précision et un feeling hors pair. Le must !

"Gimme Some (More) Money" est également un des moments forts de ce premier album solo de Derek: à la frontière entre le blues et le hard-rock, le duel entre le piano de Paul Shaffer (Directeur Artistique des shows de David Letterman à la télévision américaine de 1982 à 2015) et les riffs / soli de guitare de Waddy Watchel est absolument jouissif !

Et puis, il y a ce magique titre d'introduction, "Rock'n'Roll Transplant" avec Steve Lukather (Toto) et Chad Smith (Red Hot Chili Peppers) qui aurait parfaitement pu avoir sa place dans la bande sonore du film "Still Crazy" (1998 / film d'ailleurs considéré comme la suite du film Spinal Tap): roulement de batterie, orgue à fond, rythmique rock groovy, soli de guitare précis et efficaces et le tour est joué !

Enfin, "When Men Did Rock" conclut en beauté l'album. Tout démarre par un solo de M. Derek. La suite est grandiose surtout quand Rick Wakeman (Yes) et Joe Satriani s'affrontent dans un duel épique clavier/guitare absolument dantesque. A la fois progressif, a la fois hard-rock, ce titre montre tout le talent de composition de Derek Smalls.

"Smalls Change" mélange à la perfection humour, rock et talent ! Derek Smalls nous livre la bande sonore idéale du rock des années 70/80 !

DEREK SMALLS
Plus d'infos sur DEREK SMALLS
Hard Rock