Chroniques

Thundermother
Thib
Journaliste

THUNDERMOTHER

«Avis aux fans des années 70, le Hard-Rock bien old-school de Thundermother est fait pour vous!»

13 titres
Rock
Durée: 43 mn
Sortie le 23/02/2018
3495 vues

Malgré un changement drastique de Line-up (3 membres perdus et 4 nouveaux en 2017) Thundermother a tenu le coup. C'est la pionnière et guitariste du groupe, Filippa Nässil qui a tenu à rester dans les gonds. C'est donc tout naturellement que ce nouvel album éponyme fait son apparition, comme pour nous dire ''Hey, regardez! Thundermother est là, mieux que jamais'' et visiblement les Hard-Rockeuses Suédoises sont prêtes à en découdre!

''Thundermother'' commence par ''Revival''. Et dès les premiers riffs de guitare on est directement frappé par une sonorité bien connue. Ce son n'est pas des moindres, il nous rappelle un tout petit groupe Australien. AC/DC ça vous dit quelque chose? Pour ce qui est de ''Revival'', il est construit de manière assez simple avec des riffs entraînant et une batterie assez timide. Guernica Mancini nous fais comprendre qu'elle en a sous la semelle, pas besoin d'en faire des caisses pour se rendre compte que sa voix est très puissante. Le groupe tâte le terrain doucement, et on se demande ce qu'elles nous réservent pour la suite.

Pas besoin d'attendre trop longtemps pour connaitre les intentions des Suédoises. ''Racing On Mainstreet'' commence très rapidement. Et avec moins de trois minutes le sentiment de rapidité est d'autant plus présent. Riffs et batterie énergique. Le chant ajoute sa petite touche et se dévoile d'avantage durant les refrains. Accompagnée de choeurs, la chanteuse nous fait une véritable démonstration de force. Ça parait tellement facile! Thundermother maîtrise son sujet et la courte durée des pistes nous donne envie d'en découvrir encore et encore.

''Rip Your Heart Out'' et sans aucun doute la plus groovie de l'album. La chanson débute avec des courtes parties à la guitare accompagnée du son bien sec de la caisse claire d'Emlee Johansson. C'est une nouvelle démonstration de force, le groupe maîtrise à merveille ce genre de sonorité, ce qui leur offre un éventail musical assez large tout en restant dans leur chemin original. La voix puissante de Guernica Mancini est extrêmement plaisante. Elle y met du coeur à l'ouvrage, et tout cela réuni donne un morceau totalement réussi.

Un autre titre de cet album a des sonorités très proches d'AC/DC, c'est ''We Fight For Rock N Roll'' . Un son de cloche pour l'entame, suivi d'un riff aigüe. On croirait entendre ''For Those About To Rock'' avec ces notes. La chanteuse se fait rapidement entendre et les riffs qui la suivent nous entraînent avec elle. Jusqu'au refrain. Le temps semble s'arrêter, les instruments jouent de manière saccadée et le chant est presque a capella, accompagné d'un son de cloche. Un court solo se fait entendre dans les dernières secondes et il est très bon!

''Thundermother'' se termine sur une touche plus Heavy que le reste de l'album. ''Won't Back Down'' enchaine des phases caractéristiques du Heavy-Métal lors des couplets pour partir sur quelque chose de plus Rock durant les refrains. Le chant est plus doux tout au long de ce titre, comme pour nous pousser doucement vers la sortie. Le solo lui aussi n'est pas aussi énergique que le reste de l'album, et grâce à cette tranquillité on comprend indirectement que ''Thundermother'' est terminé.

Avis aux éternels fans de 70s. Cet album est fait pour vous! Thundermother nous livre toute sa maîtrise dans cet opus éponyme. Du bon Hard-Rock bien Old-school qui pourra ravir tout fan d'AC/DC ou de W.A.S.P. Et grâce à ce second souffle, les Suédoises sont prêtes à se retrouver sur le devant de la scène. Restez sur vos gardes, vous risquez d'entendre à nouveau parler de Thundermother.